Yoga Femmes Enceintes

Pratiquer le yoga quand on est enceinte : c’est possible, mais il faut choisir un yoga adapté. La forme de yoga enseignée à la femme enceinte s’apparente au hatha-yoga, mais les exercices sont adaptés à chacune et se pratiquent toujours en douceur.

Vous pouvez vous trouver dans deux situations :
soit vous avez déjà pratiqué de yoga avant la grossesse, ce qui est l’idéal, il lui faudra juste adapter les exercices à son corps changeant;
soit vous êtes complètement novice et désirez de s’y mettre pour mieux vivre sa grossesse, car le yoga prénatal peut non seulement aider en phase de grossesse mais aussi c’est une préparation à l’accouchement.

Pratiquer le yoga pendant la grossesse va permettre à la mère :
d’apprendre à se détendre tout au long de la maternité,
de garder ou d’améliorer sa souplesse par des exercices qui sont pratiqués tout en douceur,
de garder le contact avec ses sensations, son corps, et avec son enfant,
d’apprendre à mieux respirer ce qui l’aidera aussi à préparer l’accouchement,
de lutter contre le stress et les sautes d’humeur possibles aux premiers mois,
de combattre sa fatigue, souvent plus importante pendant la grossesse
de se préparer physiquement
de combattre les maux les plus courants en cours de grossesse

Yoga chez la femme enceinte : des points de vigilance demander l’avis de votre médecin ou obstétricien avant tout début de séance. Il y a des cas précis où le yoga est interdit à la femme enceinte, notamment : en cas de grossesse difficile, s’il y a des cas de fausse-couche dans ses antécédents familiaux, si vous constater la présence de saignements anormaux, si vous avez de l’hypertension, si vous avez la présence des problèmes circulatoires importants (varice, thrombose veineuse, etc.) ou des troubles cardiaques, si le fœtus est fragile, etc.

  

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  

Publicités