La semaine du 1re Décembre : ventre tournant et centre de soi

Jathara parivartanasana: la posture du ventre tournant

en (Sanskrit: जठरपरिवर्तनासन )

Dans notre culture, nous avons peur du ventre. Dans notre obsession sociétale des ventres plats, nous perdons souvent de vue la vraie nature de cette partie essentielle du corps. Les muscles abdominaux nous aident à respirer, à aligner le bassin,  à fléchir et à tourner, mais aussi à soutenir la colonne vertébrale et à maintenir les organes internes. Bien sur, muscles forts et tonifiés sont au cœur de notre santé, mais cela ne signifie pas que nous devrions avoir des crampes permanentes ou se dresser comme des soldats à la parade.

Regarder Bouddha, le yogi le plus connu du monde. Dans des nombreux images, il n’a pas le ventre d’acier. Les yogis savent que les abdominaux serrés chroniquement ne sont pas toujours en meilleure santé et que cela endommage les muscles du dos. Le yoga peut vous aider à développer l’équilibre parfait de la force des abdominaux, mais aussi la souplesse et la détente.

Les abdominaux est une base, un noyau stable du corps, mais aussi une source de fluidité du corps et pour cela les muscles abdominaux doivent être tonique mais pas tendu. La première étape de remise en forme abdominale nécessite d’apprendre à sentir ce noyau, cette base.

Il faut aussi savoir que la peau abdominale diffère beaucoup de la peau recouvrant le reste du corps. Il dispose d’un tissu sous-cutané qui aime à accumuler des graisses. Il peut stocker jusqu’à plusieurs centimètres. Ces torses sans gras que vous voyez dans les publicités sont possibles pour les moins de 10% de la population. Vous devez avoir la peau très mince pour montrer les muscles.
Vous devez aussi être jeune. Une fois que les cellules graisseuses s’accumulent autour de votre torse, ils ne disparaissent pas. Vous pouvez mourir de faim, ils vont diminuer. Mais ils seront toujours là, cherchant à se remplir. La graisse du ventre est trop malsain. Mais travailler trop dur pour éliminer la graisse peut causer de sérieux problèmes. Nous pouvons développer une faiblesse du dos. La plupart des adultes, y compris les coureurs de fond et des personnes d’une santé optimale ont eux aussi une légère « pneu » autour de leur taille.

Il faut savoir qu’il existe un certain nombre de muscles abdominaux. Juste sous la peau, un mur solide de quatre paires de muscles s’étend sur nos organes internes – le rectus abdominus s’étend le long du front. De chaque côté, les muscles minces, appelé l’oblique externe, procédez former un « V », vu de l’avant. Perpendiculaire à les obliques externes, les obliques internes se trouvent juste en dessous. La couche la plus interne du muscle abdominal, la transverse, s’étend horizontalement, enveloppant le torse comme un corset.

Vous pouvez exercer l’ensemble de ces muscles avec le yoga. Les asanas comme Navasana (le « V »), Paschimottanasana (flexion avant assis), Urdhva Prasarita Padasana (jambes à 90°). Bandha Sarvangasana (le pont) ou Urdhva Dhanurasana (fléchir en arrière), Jathara parivartanasana (rotation d’abdomen allonger) ou Parivrtta Trikonasana (rotation du triangle) travaillent l’ensemble des abdominaux en profondeur.

Et cette semaine pour bien travailler nos abdominaux et sur tout les obliques externes et internes – la Jathara parivartanasana – ventre tournant.

Pour le faire:
1. Allongez-vous sur le dos. Étirez vos bras sur les côtés de sorte que vos épaules sont à un angle de 90 degrés. Gardez vos mains et vos doigts plaqués au sol.
2. Soulevez vos pieds vers le haut et déplacer les vers la gauche. Gardez les deux épaules solidement plaqués au sol et sentez largeur dans votre poitrine. Levez la tête légèrement et tournez votre regard à droit. Gardez les pieds ensemble 10-15cm du sol. Effectuez 3 à 5 respirations.
3. Inspirez et apporter votre regard, puis vos jambes de retour au centre. Pause pour une ou deux respirations avant de prendre la torsion dans la direction opposée.

Conseils:
Parfois, l’épaule sur le côté opposé du corps se soulever quand on fait des mouvements. C’est une indication que nous sommes allés trop loin dans la posture. Rester sûr que les deux épaules sont plaqués au sol.
Si nécessaire, apporter le soutien sous vos jambes – une couverture ou un bloc. Alors que vous progressez, vous trouverez qu’au fil du temps vous n’avez plus besoin du soutien tout en gardant la poitrine ouverte et les épaules vers le bas.

Précautions:

En cas des blessures du bas du dos ou des hanches, ou si vous ressentez des douleurs dans le bas du dos ou trop des étirements dans les abdominaux, gardez les genoux pliés.

Venez nous rejoindre pour pratiquer la Jathara parivartanasana!

Namaste

Sigita

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s